> JE SUIS VACANCIER

Ou tuteur, accompagnateur, parent...

Partir en vacances

Les vacances sont un droit pour tous.

Elles permettent de sortir du cadre du quotidien. Elles offrent un temps de pause pour se retrouver, découvrir, partager, rencontrer...

Chaque année, près de 25 000 personnes en situation de handicap, intellectuel ou psychique, partent en vacances avec un organisme adhérant au CNLTA.

 

Rechercher un organisme de vacances "labellisé" CNLTA

 

Comment Choisir un séjour ?

Questions à poser à la personne intéressée :

  • - Où souhaite-elle partir en vacances (à la mer, à la montagne, ...)?
  • - Dans quel type d'hébergement (camping, centre de vacances, gîte)?
  • - Avec quelle gestion? Souhaite-t-elle, de temps en temps, participer à la préparation des repas avec l'équipe d'animation? Cela sera possible sur un séjour en gestion libre. Ou préfère-t-elle ne jamais préparer les repas? Dans ce cas, un séjour en pension complète sera plus opportun.
  • - Pour pratiquer quelles activités ?
  • - Pour quelle destination ? Est-ce loin ou pas du lieu de résidence ? Si c'est loin, cela signifie que les temps de trajet seront plus longs.
  • - A l'étranger ?
      •    Dans ce cas pensez que les coutumes sont différentes.
        Les horaires de repas et de sorties sont différentes.
        Les plats sont différents : en Italie on mange beaucoup de pâtes ....
        Le climat est différent : en Espagne, il fait chaud.
        La langue est différente : la personne pourra difficilement acheter son pain ou ses cigarettes seule.
        L'équipe d'animation laissera moins d'autonomie aux vacanciers sur un séjour à l'étranger, du fait de la barrière de la langue.
  • - Pour quelle durée ?
  •    S'il s'agit d'un premier départ, il sera peut-être nécessaire d'envisager un séjour de courte durée (5 à 7 jours).
  • - le séjour choisi correspond-il aux capacités intellectuelles et physiques de la personne ? Pour vous en assurer, discutez-en avec l'organisme de vacances.

Avec qui ?

Il existe de nombreux organismes de vacances qui proposent des séjours organisés destinés aux personnes handicapées, et adaptés à leur handicap.

Le CNLTA délivre son agrément aux organismes qui respectent sa Charte de qualité.

Il contrôle si l'organisme respecte la réglementation en vigueur. Par des visites régulières sur les lieux de séjours, il vérifie que l'organisme respecte bien la Charte de Qualité.

Tous les ans, les visites sont renouvelées sur différents lieux de séjours. C'est la démarche de la  Mission Evaluation Qualité

La Charte de Qualité du CNLTA

La Charte de Qualité du CNLTA correspond à une démarche volontaire qui vise, au-delà  du respect de la réglementation en vigueur, à renforcer la qualité des vacances organisées adaptées.

Elle détaille les pratiques qui visent à garantir la transparence des informations, le confort, l'intégration et le respect du vacancier.

Choisir un organisme de vacances adhérent au CNLTA et à sa Charte de qualité c'est savoir qu'il s'engage sur :

  • - une écoute particulière du projet personnel du futur vacancier.
  • - l'assurance qu'il dispose des agréments obligatoires pour organiser des vacances adaptées.
  • - la formation de l'équipe d'encadrement et une préparation optimale des séjours.
  • - la constitution de groupes de vacanciers homogènes. Les séjours sont classés par autonomie selon la grille d'évaluation du CNLTA.
  • - un nombre d'animateurs adapté au niveau d'autonomie des vacanciers.
  • - des informations indiquées sur le catalogue (ou tout autre document contractuel) claires et qui ne portent pas à confusion.
    Par exemple :
    • - Pas de regroupement de plusieurs séjours sur un même site sans le mentionner explicitement sur le catalogue.
    • - Les activités proposées sur le catalogue sont réalisées.
    • - Le type de véhicule et le nombre de places disponibles pour les vacanciers sur le lieu du séjour (minibus – voiture ) est précisé.
  • - des contrôles qualités effectués sur les séjours, par des personnes mandatées par le CNLTA;
  • - des activités adaptées au niveau d'autonomie.
  • - des locaux et des équipements en bon état et adaptés aux vacances.
  • - des médicaments placés sous clefs dans des piluliers nominatifs.  

 

Retrouvez l'ensemble des critères pris en compte dans notre Charte de qualité ainsi que son annexe sur ce site. Pour plus d'informations, n'hésitez pas à contacter le secrétariat du CNLTA par téléphone ou par mail.

La Grille d'évaluation

Afin d'orienter au mieux le vacancier sur un séjour qui lui correspond, les séjours vacances sont classés par niveau d'autonomie.

La grille d'évaluation du CNLTA a été crée pour donner des repères communs d'évaluation de l'autonomie, basés sur les capacités physiques, le comportement et le langage de la personne.

Conseils

Afin d'orienter au mieux la personne vers un séjour qui lui correspond, évitez de surévaluer ou sous-évaluer ses capacités. Une personne mal orientée peut se trouver perturbée ou perturber le groupe.

Veillez donc à évaluer de façon sincère et objective. Pour le respect de chacun, ceci est primordial. N'hésitez pas à demander conseil à l'organisme de vacances, notammment s'il s'agit d'une première inscription ou si la personne n'est jamais partie avec cet organisme de vacances.

Réservez le séjour le plus tôt possible. Les inscriptions pour les vacances d'été débutent le mois de  janvier. Qu'il s'agisse de respecter le projet de la personne ou son autonomie, plus vous réservez tôt, plus vous aurez de choix.

La Réglementation

Un  organisme qui propose des vacances organisées adaptées pour adultes en situation de handicap doit :

  • Etre immatriculé au registre des opérateurs de voyages et de séjours auprès d'Atout France.
  •    L'immatriculation est valable 3 ans.
    Rechercher si l'organisme est immatriculé au registre.
  •  
  • Disposer de l'agrément "vacances adaptées organisées" (décret n° 2005-1759 du 29 décembre 2005 récemment modifié par le décret n°2015-267 du 10 mars 2015). Sont définies comme « vacances adaptées organisées » les activités de vacances avec hébergement de plus de cinq jours pour plus de trois personnes handicapées majeures.

    L'agrément est délivré par le préfet pour une période de 5 ans. Le renouvellement se fait auprès de la DRCS (Direction Régionale de la Cohésion Sociale).

    Des contrôles de séjours peuvent alors être effectués par les directions départementales de la cohésion sociale du lieu où se déroule le séjour.

Les aides aux vacances

Des aides financières en faveur des personnes en situation de handicap sont possibles, sous conditions de ressources.

Les organismes à solliciter :

  • • La Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Elle peut apporter une aide au titre de la prestation de compensation du handicap. Le montant peut être de 1800€ par période de 3 ans. Elle sert pour l'ensemble des charges liées au handicap : aide humaine, matériel, vacances ...
  • • La caisse d’allocations familiales (CAF), la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM),
  • • Le centre communal d’action sociale (CCAS) par l'intermédiaire d'une assistante sociale,
  • • La mutuelle, la caisse de retraite complémentaire, le comité d’entreprise,
  • • L'Agence Nationale pour les Chèques Vacances (ANCV) affecte les chèques vacances non utilisés, en partenariat avec certains organismes de vacances, dans le cadre du dispositif  "Aide aux projets vacances".

 

Rechercher un organisme de vacances "labellisé" CNLTA